Les Liaisons douces


Une liaison douce est un axe de circulation qui s’adresse aux piétons, aux cyclistes, aux rollers ou aux personnes à mobilité réduite, dans le cadre du tourisme, des loisirs et des déplacements de la population locale.

Ainsi, la voie douce n’est pas une simple piste cyclable : c’est un mode de circulation, sécurisé et accessible, ouvert à tous les moyens de déplacements non motorisés.

Il existe une grande diversité de liaisons douces, selon l’emplacement, le type d’utilisateurs, la nature des aménagements :

  • La piste cyclable : cheminement exclusivement dédié aux 2 ou 3 roues, et indépendant de la route,
  • La bande cyclable : dédiée aux cyclistes et matérialisée sur la chaussée. Elle peut parfois être à contre-sens,
  • La voie verte : accueillant piétons et cyclistes, ce cheminement est séparé de la voirie,
  • La voirie partagée : dans cet espace à vitesse réduite (20 ou 30km/h), les piétons cohabitent avec les vélos et les voitures, mais restent prioritaires,
  • L’aire piétonne définit une zone exclusivement réservée aux piétons

Sont donc concernés les marcheurs, les cyclistes, les personnes à mobilité réduite ou encore les familles avec poussette par exemple, pour un usage :

  • Loisirs : randonnées, promenades, itinérance touristique…
  • Utilitaire : trajets domicile-travail ou domicile-école, accès aux commerces et services…
  • Sportif : joggeurs, cyclisme…

Pourquoi développer les liaisons douces  à Damgan ?

  • Pour créer des espaces confortables et sécurisés pour tous les usagers
  • Pour proposer une alternative à la voiture
  • Pour désenclaver et redynamiser certains quartiers ou centre-ville
  • Pour créer des connexions vers d’autres itinéraires existants
  • Pour accéder facilement aux transports en commun
  •  Pour décongestionner le centre-ville, faciliter l’accès aux pôles de services
  • Pour (re)valoriser des espaces publics en les replaçant au cœur des projets d’aménagement.

Comment les développer ?

  • Bilan de l’existant : recenser des chemins existants, repérer les itinéraires déjà empruntés et même s’ils ne sont pas aménagés en tant que tel, identifier les itinéraires à créer.
  • Type de liaison douce : piste ou bande cyclable, voie verte…, pour quel public, quel usage
  • Nature des aménagements adaptés à l’usage, au confort, à la sécurité et à l’intégration visuelle (quels matériaux, quels aménagements paysagers,…)
  • Équipements et services à développer pour encourager l’usage du vélo (ex. : stationnement, balisage visible, …)
  • Sensibilisation des habitants

Nos projets sur Damgan :

Nos concitoyens sont de plus en plus favorables aux déplacements doux, et délaissent la voiture ; l’arrivée du vélo électrique favorise cette pratique. Concernant les pistes cyclables, la nouvelle équipe prévoit leur renforcement et des travaux afin de permettre une meilleure cohabitation des vélos et des piétons. Une signalétique plus adaptée est sans doute à envisager.

Un grand nombre de Damganais  sont âgés et leur vie sociale se dégrade,

Ce qui doit, bien sûr, être mieux pris en compte dans tous nos projets communaux.

Au final: Notre projet comporte un programme de liaisons douces sur l’ensemble de la commune, l’entretien restant une priorité. La tâche est importante, car nous tenons à garder l’aspect naturel de ces cheminements.

DéCOUVREZ NOTRE PROGRAMME EN AVANT DAMGAN MUNICIPALE 2020 labesse

Laisser un commentaire

Rendez vous à Damgan pour le 1er tour des municipales!